Le MCC

L’origine et quelques dates importantes

ph-gdeprez3

Quelques dates importantes

Samedi 7 juin 1997 : Gérard Deprez dit publiquement sa conviction que le redressement de la Wallonie passe par la mise sur pied d’une grande Fédération des forces du changement qui regrouperait le PRL-FDF et le PSC. Cette déclaration est en conformité avec une série de discussions ayant eu lieu au printemps 1997 entre Charles-Ferdinand Nothomb et Louis Michel respectivement Présidents du PSC et de la Fédération PRL-FDF.Ces discussions portaient, en effet, sur un renversement d’alliance renvoyant le Parti socialiste dans l’opposition. Les protagonistes envisageaient la création d’un lien structurel entre le PSC et le PRL-FDF. La possibilité de listes uniques PRL-FDF-PSC était étudiée.

Lundi 10 juin 1997 : Le Comité directeur du PSC rechigne à l’idée d’une Fédération regroupant le PSC et le PRL-FDF : « Le PSC reste le PSC ».

Début décembre 1997 : Dans la troisième livraison de son périodique L’Elan, Gérard Deprez publie le Projet de Manifeste du MCC. Il y appelle à la mise sur pied d’une Fédération des forces du changement avec le PRL-FDF.

Mercredi 17 décembre 1997 : Dans un communiqué de presse, le PSC annonce qu’il ira aux élections sous sa couleur et rejette toute alliance préélectorale.

Lundi 12 janvier 1998 : Le Comité directeur élargi du PSC annonce l’exclusion de Gérard Deprez. Ce même jour, dans l’après midi, Gérard Deprez annonce qu’il poursuit en dehors du PSC la mise sur pied du MCC.

Samedi 7 mars 1998 : A Wépion, première Assemblée libre des citoyens du MCC.

Samedi 6 juin 1998 : A Uccle, dans la salle du Lapin blanc, première réunion du Parlement des animateurs et des pionniers du MCC. Le MCC devient un mouvement politique.

Vendredi 28 août 1998 : Nathalie de T’Serclaes, députée fédérale, annonce son adhésion au MCC.

Vendredi 4 septembre 1998 : Pierrette Cahay-André, députée fédérale, rejoint le MCC.

Samedi 26 septembre 1998 : Salle du Lapin blanc, à Uccle. Réuni pour la deuxième fois, le Parlement des animateurs du MCC adopte les projets de textes fondateurs qu’il soumettra à la ratification de la Première Assemblée générale des citoyens du MCC.

Samedi 24 octobre 1998 : Wavre. Première Assemblée générale des citoyens du MCC. Discussion publique et ratification des textes fondamentaux du MCC par les adhérents au mouvement : Manifeste, Mandat de négociation et Organisation du MCC.

Le MCC est officiellement constitué.



Dernières vidéos

Voir toutes les vidéos »